Frank Lloyd Wright

Buildings And Projects, 1869-1959 reproduction par Frank Lloyd Wright

Buildings And Projects, 1869-1959

Biographie
Né(e) le : 08/06/1867
Lieu : Richland Center, Etats-Unis
Décédé(e) le : 09/04/1959
À l’âge de : 91 ans
Mouvement(s) Prairie School (Ecole Prairie)
Modernisme
Nationalité Américaine
Spécialité(s) Architecture
Design d’intérieur

Né Frank Lincoln Wright dans le Wisconsin, il devint Frank Lloyd Wright, l’un des architectes les plus renommés de la région. Aux quatre coins du globe, des structures emblématiques témoignent encore de son poids en matière de talent artistique, d’innovation et de son approche très personnelle de l’art.

Vie privée

Outre son indéniable réputation en qualité d’architecte, Fran Lloyd Wright était aussi connu pour sa vivacité. Il aimait le mythe qui l’entourait ; sa vie a été riche, parfois tapageuse. La vie lui réserva quelques tragédies : en 1914, il perdit sa compagne, Mamah Cheney, suite à un meurtre éprouvant : ce décès prématuré l’affecta profondément. Wright s’est marié à trois reprises. Avec sa première épouse, Catherine, aussi nommée Kitty, ils eurent 6 enfants en 30 ans de mariage. Après leur divorce, Wright épousa Miriam, une personne particulièrement clairvoyante, notamment dans les situations mélodramatiques : cette brève relation fut intense, passionnée. Suite à son 2e divorce, il se maria une troisième fois avec Olgivanna, une européenne très mystique. Il adopta la fille de sa 3e épouse et eurent ensemble une autre fille.

Carrière

Dès son jeune âge, Wright manifesta un vif intérêt pour l’architecture. Jeune homme, il quitta l’université du Wisconsin pour chercher du travail à Chicago : il trouva un emploi au cabinet Adler et Sullivan, travaillant directement avec l’architecte Louis Sullivan. Il était un élève doué qui parvenait déjà à développer sa propre approche de l’architecture. L’un de ses premiers immeubles a été sa maison familiale à Oak Park, dans l’Illinois : Wright jouait avec le style américain typique tout en rejetant tout style émanant de la tradition européenne, afin d’obtenir une ambiance organique. Dès 1893, Wright avait bien consolidé son style, créant des maisons conçues selon une esthétique unique inspirée du Midwest (Mid- ouest). L’un des exemples les plus caractéristiques de son travail, à cette époque, est la William H. Winslow House (Maison Wislow), dans l’Illinois. La profondeur de la construction, ses lignes horizontales épurées ainsi que son intérieur ouvert sur l’extérieur représentent le design typique de son approche qu’il ne cessa de perfectionner des années durant, devenant l’un des maîtres incontesté du style Prairie School (Ecole Prairie). Avec ses lignes captivantes et résolument modernes, la Frederick C. Robie House (Maison Robie), à Chicago montre l’évolution du style de Wright. Ses déplacements en Europe et au Japon ont accru sa notoriété en tant qu’architecte. Il a conçu un atelier de peinture pour lui, qu’il a nommé Taliesin : sa structure architecturale a été perdue lorsqu’un de ses employés la brûla, tuant toutes les personnes alors présentes sur les lieux, dont la compagne de Wright. Faisant preuve d’une grande ténacité, Wrigh construisit à nouveau la maison : jusqu’à sa mort, il continua à y ajouter des ailes, ce qui en fit une œuvre d’art tentaculaire. Il a aussi construit dans l’Arizona, la Taliesin West (Taliesin ouest), une construction similaire. Ses nombreuses créations architecturales sont l’expression d’une réalisation à chaque fois unique, qui démontre la vision spécifique de l’architecte. Il a réalisé Imperial Hotel (Hôtel Impérial) à Tokyo : bien que l’architecte ait adapté la structure de cet hôtel à l’environnement et aux besoins japonais, elle est néanmoins conçue avec des lignes vives, épurées, qui traduisent l’omniprésence du style américain de Wright. Le Guggenheim Museum (musée Guggenheim) à New York est un autre célèbre bâtiment de Wright : les constructions blanches en spirale sont absolument uniques : elles sont l’expression de la volonté indestructible de Wright qui veut intégrer au moderne, des influences organiques.

Anecdotes

  • Wright n’était pas un homme humble : il préférait “l’arrogance honnête” à “l’hypocrite humilité”.”
  • Les enfants de Wright ont été éduqués de manière à aiguiser leur intérêt artistique : deux de ses fils furent architectes, l’une de ses filles architecte designer d’intérieur et une autre administratrice artistique.
  • Avec sa canne et sa cape, il était tiré à quatre épingles.

Artistes comparables

Références

Exemples d’œuvres de : Frank Lloyd Wright

Frank Lloyd Wright, exposition néerlandais reproduction

Frank Lloyd Wright, exposition néerlandais

Frank Lloyd Wright, Falling Water photographie

Frank Lloyd Wright, Falling Water

Extérieur de la maison Robie conçu par Frank Lloyd Wright

Extérieur de la maison Robie conçu par Frank Lloyd Wright

Navigate