Henri Cartier-Bresson

Photographer Henri Cartier-Bresson Wearing Hat And Holding Camera Up To His Face

Photographer Henri Cartier-Bresson Wearing Hat And Holding Camera Up To His Face

Biographie
Né(e) le : 22/08/1908
Lieu : Chanteloup-en-Brie, France
Décédé(e) le : 03/08/2004
À l’âge de : 95 ans
Mouvement(s) Photojournalisme L’instant décisif
Nationalité Française
Spécialité(s) Photographie Réalisateur

Né en France en 1908, Henri Cartier-Bresson a été élevé dans la perspective de devenir l’un des plus célèbres et des plus influents photographes. Grâce à la précision de son regard à travers une lentille, il est devenu le père fondateur du photojournalisme.

Vie privée

Henri Cartier-Bresson est né en France en Août 1908. Par la suite, ses parents eurent 4 autres enfants. Malgré leur fortune, la famille Cartier-Bresson vécut avec simplicité. Jeune garçon, Henri a été scolarisé dans une école catholique de Paris. Cependant, au regard de son intérêt grandissant pour l’art, en 1927, il étudia avec le peintre cubiste André Lhote. Alors qu’il avait déjà conforté sa réputation de photographe talentueux, la 2e Guerre Mondiale a brusquement interrompu le paisible cours de sa vie. Dans les années 1940, il a passé quelques années dans un camp de prisonniers de guerre. Il a été marié environ trente ans à une danseuse javanaise, Ratna Mihini : puis ils divorcèrent. En 1970, il épousa Martine Franck, une photographe de talent : ils eurent une fille, Mélanie.

Carrière

Suite à sa brève période de travail dans l’Armée Française, Cartier-Bresson décida de se rendre en Afrique. Il emporta avec lui un appareil photo simple. Alors qu’il prenait des photos des paysages de son nouvel environnement, il prit conscience des interactions entre la photographie et la peinture qui fut son intérêt premier. Malheureusement, il tomba malade et dut rentrer en France pour se rétablir. En 1931, il a fait l’acquisition d’un appareil photo Leica 35 mm. Cet équipement lui a permis de produire des images claires, fiables, ce genre d’images que Cartier-Bresson préférait à celles trop travaillées. Les images qu’il a prises durant cette période de sa vie, saisissaient des tranches de vie : c’est ainsi qu’il a jouit de sa réputation d’être une force unique dans le domaine de la photographie. Des photos telles que The Quai St Bernard, near the Gare d’Austerlitz Railway Station (Le quai Saint Bernard à côté de la gare d’Austerlitz) illustrent le talent du photographe qui saisit des moments capturés dans la rue, de manière honnête, sans correction aucune. La photographieDerrière la Gare Saint-Lazare est devenue l’un de ses plus célèbres œuvres. Durant cette même période, le photographe s’est investi dans la création de Magnum Photos, agence très prisée. Dans les années 1930, Cartier-Bresson a participé à des expositions internationales majeures dans de nombreuses villes, dont des expositions à New York et à Madrid. Il a aussi travaillé avec le célèbre réalisateur Jean Renoir, sur des films de ce dernier. Cependant, Cartier-Bresson était davantage intéressé par les documentaires. Après avoir passé trois ans dans un camp de prisonniers de guerre durant la 2e Guerre Mondiale, et après en avoir échappé, Cartier-Bresson s’est immédiatement remis aux travaux artistiques. Il dirigea un documentaire sur la thématique du retour des prisonniers de guerre. Il s’est jeté aussi avec passion et à corps perdu dans son travail photographique. Il a beaucoup voyagé, sillonnant le monde, couvrant d’importants évènements et produisant des images telles que Queen Charlotte’s Ball, 1959 (Le bal de la Reine Charlotte, 1959). Il a aussi fait des portraits de sommités et de célébrités. Parmi ces images, figure Marilyn Monroe During the Filming of “The Misfits,” 1962 ( Marilyn Monroe lors du tournage de “The Misfits”, 1962). Il a fini par quitter Magnum pour revenir à la peinture, laissant derrière lui un impressionnant héritage.

Anecdotes

  • Cartier-Bresson est originaire d’une famille d’artistes : un arrière grand-père, un oncle et un père qui ont démontré un vif intérêt pour les arts, ainsi qu’un talent artistique indéniable.
  • Alors qu’il était prisonnier de guerre, ses admirateurs ont craint son décès. Après son escapade, il a découvert que des hommages posthumes avaient été planifiés pour lui.
  • Cartier-Bresson a eu la chance de pouvoir rencontrer et prendre en photo le Mahatma Ghandi, juste avant le décès de ce dernier.

Artistes comparables

Références

Exemples d’œuvres de : Henri Cartier-Bresson

Sifnos Grece photo par Henri Cartier-Bresson

Sifnos, Grece

Distribution de l'or, Shanghai, Chine photo

Distribution de l’or, Shanghai, Chine

Ahmedabad, Gujarat, Inde 1966 photo

Ahmedabad, Gujarat, Inde 1966

Navigate