Jean-Michel Basquiat

Self-portrait as a Heel Part Two artwork by Jean-Michel Basquiat

Self-portrait as a Heel Part Two

Biographie
Né(e) le : 22/12/1960
Lieu : Ville de New York, Etats-Unis
Décédé(e) le : 12/08/1988
À l’âge de : 27 ans
Mouvement(s) Graffiti
Art Contemporain
Néo-expressionnisme
Nationalité Américaine
Spécialité(s) Graffiti
Peinture

Jean-Michel Basquiat a grandi dans les années 1960 dans sa ville natale, New York. Sa maman a encouragé ses talents artistiques: plus tard, il est devenu l’un des plus célèbres artistes graffiti (street art) de son époque.

Vie privée

Jean-Michel Basquiat est né en 1960. Son père, Gérard Basquiat était un comptable originaire de Haïti, adepte du tennis, renommé pour son style de vie très dépensier. Sa maman, Matilde Andrades était une immigrée portoricaine. Jeune, Basquiat s’enfuit de sa maison familiale : sans toit, il dormait sur les canapés chez ses amis. A cette époque, bien que ses perspectives étaient réduites, ses ambitions et grands espoirs l’accompagnaient. Il était l’aîné parmi ses frères et sœurs. Sa sœur Lisane était de 4 ans sa cadette et son autre soeur Jeanine était de 7 ans sa cadette. A l’âge de 4 ans, Basquiat pouvait lire et écrire ; à l’âge de 11 ans, il parlait couramment l’anglais, le français et l’espagnol. Sa mère a encouragé et nourri ses talents artistiques, en l’emmenant visiter Manhattan où sont exposées diverses œuvres artistiques. Elle l’a aussi inscrit au Musée d’Art de Brooklyn, en qualité de membre junior : grâce à cela, il s’est sensibilisé aux techniques pratiques et disciplines artistiques. Alors qu’il était en convalescence durant un mois, suite à un accident, elle a donné un véritable coup de fouet à ses capacités artistiques en lui offrant le célèbre livre Gray’s Anatomy (Anatomie pour les étudiants). Son mode de vie extravagant comprenait des vêtements de haute couture mais aussi de la drogue. Sa consommation de drogue s’accroissait avec se célébrité et avec l’augmentation de ses revenus. Il est décédé en 1988, suite à une overdose d’héroïne.

Carrière

Jean-Michel Basquiat était un adepte de la création de dessins animés, de bandes dessinées et de graffitis. On lui attribue les fresques magistrales dessinées sur les murs du métropolitain de Manhattan ainsi que ceux des murs d’immeubles, fresques qu’il a signées SAMO. A mesure que la reconnaissance de son art se mondialisait, Basquiat jouissait de sa popularité et de sa célébrité. Il participa à des expositions tant aux États-Unis qu’en Europe. Sa première exposition a eu lieu à SoHo, à New York, à la galerie Annina Nosei. Ses premières œuvres célèbres sont Jim Crow et Undiscovered Genius of the Mississippi Delta (Le génie inconnu du Mississipi). Ces œuvres représentent des concepts et imageries qui sous tendent les thématiques de racisme. Per Capita(???), Price of Gasoline in the Third World (???), et Eyes and Egg (???) ont été créée dans une dominante thématique de l’inégalité économique, du capitalisme et de l’exploitation. Des thèmes spirituels ont entouré les célèbres œuvres La Colomba et Riding with Death ( ???).

Anecdotes

  • Basquiat a été découvert par Henry Geldzahler Commissaire aux Affaires Culturelles de New York sous le mandat de Major Koch.
  • Basquiat a formé un groupe de rock en 1979, initialement nommé Test Pattern puis renommé Gray. Le groupe s’est fait connaître en jouant dans des clubs tels que CBGB et Mudd Club.

Artistes comparables

Références

Exemples d’œuvres de : Jean-Michel Basquiat

Trompette, 1984 œuvre par Jean-Michel Basquiat

Trompette, 1984

Hollywood Africans 1983 graffiti œuvre par Jean-Michel Basquiat

Hollywood Africans 1983

Dustheads 1982 œuvre par Jean-Michel Basquiat

Dustheads 1982

Navigate